Chère salle, voici vos bonnes résolutions pour la nouvelle année

Tout le monde n’a que champagne et bonnes résolutions à la bouche en ce moment. Ici, on reprendrait volontiers un peu de mousseux mais pourquoi est-ce que bonnes résolutions riment toujours avec arrêter de faire quelque chose ? On a arrêté de fumer, de dépenser de l’argent, de se plaindre, on a changé de boulot plusieurs fois et on promet d’aller voir maman plus souvent.

Voici une idée, cependant. Plutôt que de prendre des bonnes résolutions concernant votre petite personne, pensez à ce qu’un nouveau départ pourrait vouloir dire pour votre salle. On voit de plus en plus souvent des espaces culturels changer de priorité quand une nouvelle année commence. Pourquoi ne pas faire pareil ?

Pour vous aider, on a concocté une liste comprenant trois bonnes résolutions à adopter pour votre espace. Ça se lit vite, ça ne vous empêchera pas de cocooner au coin du feu. Vous reprendrez bien un marron glacé ?

Résolution pour la nouvelle année #1 : Moins dépenser

Faire des économies devrait vraiment figurer sur votre to do list cette année – ça fait pratiquement dix ans que c’est le cas, d’accord.

Cela dit, nulle raison de désespérer. Chaque année, mettre en place un budget vous permet, certes, de réduire vos dépenses, mais aussi de vous assurer que vous obtenez le meilleur rapport qualité prix. Il y a toujours des postes de dépense à enlever de la liste mais essayez d’aller un tantinet plus loin. Demandez-vous par exemple s’il est bien raisonnable de payer un assistant de production pour deux heures de travail juste pour compiler des informations émanant de nombreuses sources.

Utilisez les bons outils

No stress, on n’est pas sur le point de vous expliquer comment déboucher la canalisation de la loge avec un tournevis. On n’y connaît rien. Par contre on s’y connaît en com.

Vous vous souvenez comment on faisait avant les mails ? A cette époque lointaine où l’on devait parler à ses collègues ou peut-être même utiliser le template « mémo » de Word pré 1997 ! On se retrouve encore autour de la machine à café entre collègues mais on ne pourrait pas vraiment survivre à une journée de travail sans Slack, modifier un document sans Google Docs ou organiser une soirée sans les textos de groupe sur WhatsApp (impossible).

Attention, je ne milite pas pour un retour aux post-it et aux bipeurs. Tous les outils que j’ai mentionnés ont leur utilité. Ce matin-même, j’ai discuté ventes et stratégie marketing avec des collègues sur Slack. On a fait fait des modifications sur un document partagé et évité les aller-retours de versions différentes par mail tout en discutant de notre voyage au ski de mars prochain sur WhatsApp.

Il ne serait pas impossible de faire tout ça autrement mais on utilise ces outils pour une bonne raison : ils sont conçus pour collaborer et communiquer et font très bien l’affaire. Pourquoi ne pas faire pareil quand vous organisez un événement ?

Travaillez votre workflow

A Yesplan on croit beaucoup au workflow, ou rythme de travail. On conçoit des workflows, certainement, mais on les utilise aussi. C’est pour ça que ça nous excite de vous expliquer comment commencer à travailler avec un nouveau client, ou de vous faire découvrir de nouvelles apps permettant de booker une représentation dans votre espace.

Cette année, pourquoi ne pas essayer d’améliorer votre propre flux de travail ? Vous n’avez jamais documenté votre workflow, direz-vous. Et bien, commencez à le faire et voyez où vous pouvez progresser. Savoir comment et pourquoi vous réalisez des tâches ou des projets complexes permet de déceler les erreurs plus facilement ou de former votre équipe à travailler de la façon la plus efficace possible. Et l’efficacité se traduit directement en sourires sur le visage des employés et en chiffres sympathiques sur le bilan annuel. Mais ça, vous le saviez déjà.

Prenez du temps pour penser

C’est la saison des changements et vous avez pris quelques jours de vacances, l’occasion de penser à comment vous et votre équipe pouvez améliorer votre manière de travailler, aussi bien en termes d’outils utilisés que d’efficacité. S’il y a une chose qui fait le dynamisme de ce secteur, ce sont les améliorations constantes visant à délivrer de belles expériences culturelles à nos clients.